Quatre «trous d’un coup» culinaires

Des allées ondulantes, des vues spectaculaires, des températures parfaites et peut-être une douce brise océanique, les parcours de golf inspirent un sentiment général de bonheur et une compétition amicale. Après 9 ou 18 trous difficiles, ils creusent aussi l’appétit. Les golfeurs, ou ceux qui ne font que participer à la scène du cercle sportif, vont sans aucun doute se précipiter au 19e trou (argot du golf désignant le chalet) pour récupérer et se rafraîchir.

Nous avons déniché quatre propriétés de vacances, des berges du lac Villarrica au Chili jusqu’au luxe extrême d’une île privée au large de la côte de la Floride, où le golf est le sport de prédilection et où le repas gastronomique est l’événement principal.

1. CUISINART GOLF RESORT AND SPA, ANGUILLA, ANTILLES BRITANNIQUES
Il existe la fraîcheur, puis il existe la fraîcheur provenant des jardins organiques du complexe. Le chef Daniel Le Guénan observe le régime alimentaire de 30 mètres, récoltant des légumes délectables et des leurs comestibles chaque jour de la seule et possiblement unique ferme hydroponique au monde à se trouver dans un complexe, tout en pêchant des poissons et des fruits de mer de l’océan situé à seulement quelques pas.

Le Bistro at Santorini est le seul restaurant classé Quatre Diamants par CAA d’Anguilla, où le chef marie une technique élégante aux ingrédients délicieux.

Plat à ne pas manquer : Presque tout ce qui a été pêché la journée même, mais lorsque vous devez choisir, les pétoncles poêlés accompagnés de pois hydroponiques et de poireaux croustillants représentent un exemple exceptionnel de fraîcheur et de cuisine locale.

Le parcours : Perché au bord de la mer des Caraïbes, ce parcours de golf de championnat de 18 trous conçu par Greg Norman s’étendant sur 6 458 mètres est à la fois d’une beauté magnifique, respectueux de l’environnement naturel et très difficile, avec ses fourrés de palétuviers, ses marais salés, son relief accidenté et un vert étroit dissocié d’arbustes indigènes.

2. HOTEL ANTUMALAL, PUCÓN, CHILI

Depuis 1950, le Restaurant Parque Antumalal, surplombant le magnifique lac Villarrica, sert une cuisine raffinée à ses invités exigeants, y compris du barbecue chilien traditionnel lors des fins de semaine d’été. Ici aussi, la fraîcheur est primordiale et la cuisine se procure seulement les meilleurs ingrédients locaux, s’ils ne sont pas cultivés dans son propre jardin et sa propre serre de légumes organiques.

Plat à ne pas manquer : Le Risotto de Camarones o Rack de Cordero Patagónico con menta (risotto au carré d’agneau de Patagonie et aux crevettes avec orge et menthe) de la chef exécutive Maria Ignacia Jara reflète le terroir chilien; l’agneau et l’orge sont indigènes alors que la menthe est cueillie du jardin de l’hôtel.

Le parcours : Les invités de l’Hotel Antumalal profitent de l’accès exclusif au parcours privé de 9 trous sur la péninsule Lava Tongue de Pucón. Essayez de vous concentrer sur la réussite d’un oiselet, malgré les vues à couper le souffle du lac Villarrica et du volcan Villarrica fumant.

3. ATLANTIS PARADISE ISLAND, LES BAHAMAS

Grâce à une liste de restaurants dirigés par des chefs célèbres qui ressemble à celle de la chaîne Food Network, ce complexe  composé d’un parc aquatique, d’un club de golf, d’une destination gastronomique et d’un musée sous-marin est des plus luxueux. Les meilleurs porteurs de toque au monde, Nobu Matsuhisa, Jean-Georges Vongerichten et Bobby Flay, présentent leurs talents dans les cuisines alors que vous montrez les vôtres sur le terrain.

Plat à ne pas manquer : Un mérou local rôti avec une purée de légumes aromatiques et d’herbes au restaurant le plus raffiné du complexe, le Dune du chef Jean-Georges Vongerichten.

Le parcours : Conçu par le joueur professionnel retraité devenu architecte de parcours, Tom Weiskopf, l’Ocean Club Golf Course offre aux invités 18 trous étendus sur plus de 6 492 mètres sur la péninsule Atlantis Paradise Island. Les vents de travers mettront à l’épreuve vos habiletés alors que les vues incroyables de la côte bahamienne testeront votre concentration.

4. LAPLAYA BEACH AND GOLF RESORT ,NAPLES, FLORIDE

Sur la chatoyante côte du golfe du Mexique en Floride, ce complexe a tout pour vous combler : un parcours de golf de calibre mondial, un spa et des plages immaculées de sable blanc. Comme si ce n’était pas suffisant, il est aussi reconnu par la Conservancy of South West Florida en tant que sanctuaire de tortues de mer. Dans le véritable style floridien, le restaurant raffiné du complexe, Baleen, offre le choix de manger dans un décor élégant ou sur la plage avec les orteils dans le sable, un cellier lauréat du prix Wine Spectator et même un menu de cigares.

Plat à ne pas manquer : Le vivaneau rouge entier pêché localement enveloppé dans une feuille de bananier, du chef Neil Bailey, accompagné d’un risotto aux gros morceaux de chair de crabe, de noix de coco et de coriandre ainsi que d’une escabèche aux légumes sautés. Il est parfait pour deux, surtout après une journée composée de sable, de surf et de pelouse méticuleusement entretenue.

Le parcours : Conçu par Bob Cupp, ce parcours de 18 trous (dont 14 sont bordés par l’eau) s’étendant sur 6 316 mètres présente des collines vallonnées et est considéré comme étant le meilleur du sud de la Floride par plusieurs.

Aucuns commentaires.

Laisser un commentaire

Vos devez être connecté pour publier un commentaire.