Le mercado

Par Karen Leiva

Buvant un mote con huesillio, une boisson de pêches et d’orge en compagnie de notre guide touristique, celui-ci nous conduit dans les allées de l’historique Mercado Central chilien. Après avoir passé devant les étalages de raisins nouvellement cueillis et de fraises fraîches, si riches en couleur et sucrés à faire saliver, nous entrons dans le hall du célèbre marché de fruits de mer.

Tandis que les pêcheurs vendent leurs prises du jour à la criée, les gens du coin magasinent pour leur barbecue du week-end et les touristes prennent des photos des saisissantes montagnes de fruits de mer et poissons tels que le congrio chilien ou l’anguille de mer.

Nouvellement mariés au sein d’une famille chilienne-canadienne, mon mari et moi avons voyagé au Chili pour explorer les villes, la culture et la scène gastronomique. Ayant eu la chance d’avoir été initiée à la cuisine chilienne par mes beaux-parents, qui préparent régulièrement des empanadas et du pastel de choclo (un met à base de maïs et de viande), j’avais envie d’élargir mes connaissances quant à la cuisine locale. À notre arrivée à Santiago, la plus grande ville du Chili située parmi les montagnes de la cordillère des Andes, l’aventure est entamée au Mercado Central (marché central), lequel a ouvert ses portes en 1872 et est maintenant vanté comme l’un des plus immenses marchés du monde.

Pisco, le brandy chilien bien-aimé

Pisco, le brandy chilien bien-aimé

Nous commandons le congrio dans un restaurant à proximité, fréquenté par la population locale et reconnu pour ses apparitions inattendues de musiciens célèbres. Nous sommes assis près du bar au milieu d’un joli méli-mélo d’art chilien et de photos en noir et blanc de personnalités connues des années 1950; notre serveur nous apporte un pichet de clery – un mélange de vin blanc, de sucre et de fraises. C’est dangereusement bon, compte tenu de la haute teneur en alcool qui ne se goûte pratiquement pas.

L’anguille est servie dans une soupe traditionnelle à base de tomate et pomme de terre. Ce plat est tant aimé que même le très connu poète chilien Pablo Neruda a écrit un poème à son sujet intitulé Oda al Caldillo de Congrio. La soupe est, sans aucun doute, aussi divine que l’avait vantée Neruda. Le secret, nous explique notre guide, c’est l’épine dorsale de l’anguille qui donne toute sa saveur au bouillon.

Les vins chiliens sont parmi les meilleurs au monde

Les vins chiliens sont parmi les meilleurs au monde

Cocktails chiliens
Il serait inapproprié d’écrire sur la scène culinaire du Chili et de ne pas mentionner ses fameux vins et piscos, une eau-de-vie de raisin. Entourés de terres fertiles, de vallées et d’un degré d’ensoleillement parfait, nombre des meilleurs vignobles du pays sont situés à 40 minutes de route de Santiago. En ce jour, nous visitons une boutique vinicole pour y déguster une sélection de vins les plus raffinés du pays. Ici, nous apprenons que les Chiliens produisent deux types de piscos : un plus foncé que l’on allonge habituellement de cola, et un transparent utilisé pour le populaire Pisco Sour. Le pisco que nous dégustons est si clair qu’on dirait de l’eau de source. Son goût est aussi frais et doux qu’il en a l’air.

Expérience gastronomique
Notre journée de gâterie se conclue dans un lieu branché du quartier huppé de Providencia pour un aperçu d’une cuisine chilienne plus moderne. La cuisine du restaurant donne sur la salle à manger aménagée de tables en bois teintes d’un effet bleui et d’une terrasse ombragée à l’écart d’une rue tranquille bordée d’arbres. L’expérience tirant à sa fin, le chef nous a expliqué que son menu change chaque jour, et qu’il s’inspire des ingrédients les plus frais de la journée selon sa visite matinale au marché central.

Orge, champignon et fromage italien

Orge, champignon et fromage italien

Ici, nous essayons six services, tous des plats révélateurs de l’explosion gastronomique actuelle au Chili, où la cuisine traditionnelle est toujours présente, mais à laquelle on ajoute une touche créative. Mes choix incontournables comprennent le repas principal d’orge cultivée et de champignons – deux denrées de base dans la cuisine chilienne – parfaitement accordé avec un fromage italien, ainsi qu’un dessert de fruit frais et aigre cultivé dans la région et un panna cotta.

Petits fruits frais acidulés et panna cotta

Petits fruits frais acidulés et panna cotta

Il existe un proverbe espagnol qui dit : « Ventre plein, cœur joyeux ». Nos cœurs étaient plus que joyeux alors que nous bouclons la boucle avec une longue marche le long d’une magnifique promenade à travers la ville.

Save

Commentaires fermés