Gastronomie inspirée de Hong Kong

La capitale internationale d’Asie offre une gastronomie exceptionnelle dans des espaces spectaculaires

J’avoue que l’odeur attirante d’un aliment en train de griller à un kiosque dans la rue m’a mis l’eau à la bouche plusieurs fois. Des saveurs authentiques à expérimenter peuvent sans doute être trouvées aux kiosques au bord de la route; néanmoins, la cuisine gastronomique avec classe offre plusieurs avantages. Si vous ne possédez pas un estomac de fer ou préférez simplement vos expériences gustatives servies sur une nappe, lisez ce qui suit…

Les voyageurs à la recherche d’une expérience gastronomique haut de gamme dans un décor exotique et raffiné devraient se hâter vers la capitale culinaire de l’Asie, Hong Kong. Les plus audacieux y trouvent amplement de service au bord de la route, mais vous y trouverez aussi une profusion de mets délectables très raffinés dans des endroits des plus huppés.Dans une ville comprenant plus de 11 000 restaurants, chaque gastronome est certain de trouver
une part de paradis.


En novembre prochain, des milliers de visiteurs envahiront Hong Kong pour le quatrième Wine and Dine Festival, un événement annuel classé parmi les dix meilleurs festivals internationaux de nourriture et de vin par ForbesTraveler.com. Le mois s’amorce par quatre jours à Kowloon Ouest, ayant comme toile de fond l’emblématique Victoria Harbour, où les gastronomes et les amateurs de vin peuvent apprécier une gamme de mets et de vins internationaux, en plus de vues spectaculaires de gratte-ciels immenses. Lors de l’événement de l’année dernière, près de 300 kiosques représentaient 19 pays et régions viticoles, de même que des plats locaux primés, de cuisines occidentales et orientales. Des fêtes thématiques, où est servi du saké provenant de différentes préfectures japonaises, des manifestations culturelles, ou des cours de dégustation de vins sont tenus différents soirs pendant le festival. Au cours du mois, recherchez une série d’événements comme le Carnaval de Lan Kwai Fong, de la nourriture et de la musique dans le quartier colonial de Stanley ou des circuits sous le thème de la nourriture et du vin.

Pour ceux qui préféreraient contourner les foules et les festivités pour se rendre directement dans une salle à manger, assurez-vous de cocher ces établissements de votre liste:

Yè Shanghai

Au rez-de-chaussée du Marco Polo Hong Kong Hotel de Kowloon, les femmes font la queue devant les boutiques Hermès,Ferragamo et Chanel avoisinantes comme si une vente à rabais était en cours. Contournez les files d’attente et entrez au Yè Shanghai, un restaurant classé deux étoiles Michelin en 2012, qui offre une oasis chic de bois foncés et de banquettes privées, inspiré du vieux Shanghai. L’accent ici est mis sur la qualité. Oui, on y trouve du dimsum, mais également d’autres mets populaires incluant les nouilles épicées sichuanaises dandan dans une sauce aux arachides avec du sésame, un équilibre parfait de chaleur et de saveur, et le porc tendre grillé sur le barbecue avec une pâte farcie aux noix de pin, feuilletée et remplie de surprises. De petites chaises sont placées à côté de vous pour y déposer vos sacs à main; un geste attentionné, surtout si votre sac est un Birkin acheté à côté. 6/F, The Marco Polo Hong Kong Hotel, Kowloon

À la Hullett House

De l’autre côté de la rue Canton, vous trouverez l’impressionnante Hullett House, une maison coloniale en stuc blanc qui date de 1881, alors qu’elle était le siège social de la police de la navigation. Aujourd’hui, elle constitue un hôtel boutique exquis avec cinq restaurants et bars, y compris le parlour, le Stable’s Grill et le St. George, où la cuisine est dirigée par le chef Philippe orrico étoilé Michelin et ancien protégé du parisien Pierre gagnaire. Pour le brunch du samedi ou du dimsum en semaine, traversez la cour silencieuse parsemée de cages d’oiseaux en fer, vers la loong toh yuen tea room, où le chef réputé Sze Fai offre des délices cantonais imaginatifs et modernes. Des surprises arrivent sous forme de quenelles aux crevettes à la vapeur aromatisées au champagne rosé, ou de délicieux rouleaux frits aux crevettes avec un oeuf de cent ans et une sauce à la mayonnaise. Puis, les quenelles au sésame trempées dans une poudre aux haricots jaunes pour dessert devraient être accompagnées d’un avis : créer une forte dépendance. 2A Canton Road, Kowloon

Cuisine Cuisine (IFC)

Disposant de chandeliers belges branchés en verre souffl é, de bois chaleureux et des rideaux spectaculaires allant du plafond au plancher étant destinés à ajouter de l’intimité, la grande salle principale ressemble à une salle de réception. Il est préférable de manger dans l’une des salles VIP où le service est attentionné, discret et les vues des horizons de Kowloon et de Wanchai sont éblouissantes. Le chef exécutif Lee yuk-Lam, connu comme étant le « chef privé des gens riches et célèbres », offre un mélange de mets cantonais classiques et nouveaux. J’ai un faible pour le canard laqué croustillant et cuisine cuisine sert l’oiseau rôti entier, délicieusement doré à l’extérieur et juteux à l’intérieur, accompagné de trois différents types de crêpes. D’autres plats comprennent la soupe de nid d’hirondelle braisé parfaitement sucrée-salée avec de la chair de crabe fraîche et un poulet frit dans une sauce au citron. 3101–3107, niveau podium 3, IFC mall, Central

Hôtel Ritz-Carleton

Depuis son perchoir au sommet de l’International commerce centre, le rc Hong Kong est officiellement l’hôtel le plus haut au monde. Les ascenseurs vous transportent jusqu’au 102e étage où, après la réception, vous trouverez les restaurants principaux de l’hôtel, tosca et tin lung Heen. Nommé en l’honneur du célèbre opéra, Tosca propose une cuisine du sud de l’Italie, alors qu’une cuisine cantonaise raffi née est au menu au tin lung Heen. Les deux offrent des vues inégalées du port, de l’île de Hong Kong et au-delà. Les murs entiers des lieux et les longs couloirs futuristes au centre sont garnis de vitrines, présentant une gamme impressionnante de millésimes. Si vous n’arrivez pas à obtenir une réservation pour le souper (il semblerait que nous devons réserver un an d’avance), consolez-vous grâce à un cocktail au oZone, le bar du Ritz-Carlton situé au 118e étage. La brise extérieure, la vue et les rythmes du DJ vous donneront la sensation d’être au sommet du monde. International Commerce Centre, 1 Austin Road West, Kowloon

Aucuns commentaires.

Laisser un commentaire

Vos devez être connecté pour publier un commentaire.